Carthagène des Indes

IMG_8415

Voilà, c’est parti pour l’Amérique du sud, nous prenons un premier avion pour San Andres, une ile colombienne au large du Nicaragua.

Là, ils nous font un coup incroyable, on a une heure d’escale, on sort de l’avion, on arrive à la douane pour tamponner les passeports, cela prend déjà pas loin de 30 minutes, puis on doit remplir un document pour dire qu’on est en transit. Nos valises devaient partir directement dans l’avion suivant mais par acquis de conscience voyant que les valises de notre vol sont sur le tapis roulant, je regarde et là je vois nos valises, on les prend on court, là la douane bien sûr ils nous contrôlent, on sort du terminal pour y rentrer à nouveau, on doit faire enregistrer nos valises, puis repasser un contrôle et enfin courir jusqu’à l’avion, ouf on l’a eu, en espérant que nos valises suivent.

En arrivant dans l’avion, je remarque que le pilote est le même que le vol précédent, les hôtesses aussi, je leur dis du coup « c’est le même équipage », elle me répond « oui, c’est le même avion aussi » tout ça pour ça !!!

Bon, nous voilà enfin à Carthagène des indes, magnifique ville coloniale au bord de la mer des caraïbes.
L’ambiance n’est plus là même, c’est beaucoup plus vivant qu’en Amérique Centrale.
Nous nous rendons à notre hôtel, bien placé dans le Getsemani, quartier populaire à 10 minutes à pied du centre ville historique, le balcones de venecia.

A peine les valises posées, on part à la découverte de Carthagène et pour manger aussi car c’est pas les deux petites bouts de pain dans l’avion qui nous ont rassasié le midi.

On découvre une ville splendide, de jour comme de nuit, nous avons mangé chez Crêpes et wafles.

On a aussi découvert à peu près tous les centres commerciaux de Carthagène à la recherche d’un adaptateur pour mon disque dur, sans succès, du coup on a racheté un ordinateur.

Il y a de tout dans les centres commerciaux, des centres spécialisés informatique avec de toutes petites échoppes et des centres ultra moderne avec les grandes marques.

Là dessus, un coup de gueule, plutôt un constat effarant sur lequel je ferais un article complet à la fin du voyage je pense.
C’est la mondialisation des prix des grandes marques, je m’explique, je cherche une paire de chaussures pour pouvoir courir du coup, je vais chez Nike et autres et là que ce soit au Panama ou en Colombie, les prix sont les mêmes, voir plus chers qu’en Europe ou aux USA, plus de 100 € minimum la paire de chaussure, quand on pense que le salaire moyen en Colombie est de 600 €, il y a là un problème, et je ne parle pas des pays où les clubs de foot notamment espagnol sont idolâtrés et où une paire de chaussure de marque n’est pas trouvable dans le pays et représente 5 mois de salaire comme à Cuba.

Le lendemain, nous refaisons un tour dans la ville de jour, c’est vraiment superbe, des bâtiments coloniaux restaurés, colorés, une ville où il fait bon vivre.
Tout n’est pas rose non plus, la nuit tombé fait sortir son lot de prostituées et une odeur d’herbe est souvent sentie en croisant des gens.

Malgré tout pas d’insécurité.
Le lendemain, je vais au terminal de bus pour prendre des places pour le lendemain à une heure de taxi, là on découvre l’autre Carthagène, des magasins partout, une ville grouillante de vie, le tout dans une très bonne ambiance.
Les gens sont très sympas, par contre ne comptez pas que vous soyez en chaise roulante, avec une poussette ou autre qu’on vous laisse passer même à un passage piétons, les voitures ne laissent passer personne et gare à celui qui essaie de forcer le passage, si il n’y a pas de feu, attends qu’il n’y ait plus de voitures !

IMG_8409

IMG_8414

IMG_8415

Vendeur de chapeau « Panama »

IMG_8416

IMG_8419

IMG_8422

IMG_8424

IMG_8427

IMG_8428

IMG_8434

IMG_8437

IMG_8438

IMG_8439

Carthagène, ville dont les remparts vieux de 450 ans sont encore intacts

IMG_8446

IMG_8453

IMG_8454

IMG_8455

IMG_8460

Vendeur de limonade faite en direct à partir des citrons verts

IMG_8461

IMG_8463

IMG_8464

Un botero

IMG_8470

IMG_8477

IMG_8482

IMG_8483

IMG_8484

IMG_8486

IMG_8501

IMG_8502

IMG_8506

La journée, Jade n’est pas au mieux de sa forme et le soir venu c’est moi et Adé qui ne sommes pas au top.
Le lendemain, on traine à l’hôtel, adé ne va pas mieux et au moment de partir, chute de tension et elle s’évanoui dans mes bras, une première, j’appelle Jade à la rescousse pour qu’elle aille demandé de l’aide à la dame de l’accueil et la puce s’en est très bien sorti en anglais sans perdre son sang froid.

Nous avons donc eu affaire au samu de Carthagène super bien équipé, qui ont fait tout les test dans la chambre, la perfusion aussi, au final une grosse déshydratation du à une bonne tourista que nous avons bien gardés 3 jours adé et moi.

C’est pas comme si on avait 18 heures de bus de nuit pour rejoindre Medellin le soir même.

2 comments to Carthagène des Indes

  • Cuca  says:

    J’espère que vous allez bien.C’est ce matin que j’ai appris par Gabriel que vous aviez eu une… antoxication? Désolée de pas vous suive par tout en ce momento. Je viens d’être operée de mon genoux et je ne peus pas courrir après vous avec mes deux bequilles jajajaja.Toutc’est bien passé et,voilà, plus de douleur. Profitez de la Colombie, c’est un pays merveilleux.Grosses bises pour tout les quatre. Prenez soins de vous et des filles. Oh! Votre Guizmo va bien,même beaucoup trop bien.De puis mon intervention, déjà une semaine, il ne bouge pas de mon coté, il me surveille;je monte l’escalier et il est dérrière,c’est pas mignon?Allez,bises, bises

    • allolemonde1  says:

      Oh oui on a apprispar gaby aussi que tu t été faite opérée. Ravi que tu aille bien. Nous nous en sommes très buen remis. On pense fort à vous. Bises

Laissez un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>