Monthly Archives décembre 2015

Salkantay trek

IMG_1003

Nous y voilà enfin, depuis que nous avons pris la décision de faire le tour du monde et que j’ai eu le malheur un jour de faire une recherche sur les treks dans le monde, le salkantay trek s’est posé comme point d’orgue de notre voyage, et les treks sucessifs depuis notre départ étaient une préparation pour ce moment.
Au programme, 5 jours, 4 nuits et une arrivée au Machu Picchu.

Premier jour, nous prenons le bus à 5 heures du matin pour rejoindre le point de départ, un petit déjeuner et nous voilà partis pour l’aventure, nous sommes bien équipés de vetements chauds car on passera assez haut.

Le gros de nos affaires part avec les mules et nous aurons moi et adé un sac à dos chacun avec quelques affaires, de l’eau, l’appareil photo et quelques vivres.

Nous faisons la connais...

Plus

Cusco

IMG_0338

Après une nuit de bus depuis Nasca, nous voilà arrivés dans la légendaire cusco, la capitale de l’empire inca, pardon, de l’empire quechua, car oui on apprend vite qu’il est eronné de dire l’empire inca car inca veut dire roi, il faut donc dire l’empire quechua.

Nous arrivons et là commence la galère pour trouver un hotel, après en avoir fait plus d’une dizaine près de la place d’armes, on va dans le quartier de san blas sur les hauteurs et on trouve un hotel un peu cher mais très bien.

On fait un premier tour de la ville qui est vraiment magnifique, le style inca se mêle au style colonial, les batiments sont vraiment incroyables.

Les premiers pas sont durs, il faut dire que nous ne sommes pas habitués à être aussi haut, à plus de 3400 m d’altitude.

Le 2ème jour, je me lève ...

Plus

Ica, Huacachina et Nasca

IMG_0066

Après une nuit à Tarapoto, nous prenons le bus à 7 h du mat pour 24 heures de route sans toilettes à l’intérieur du bus.

La route au début s’apparente à la route de la mort, des passages au bord de la falaise sur une route de terre et de pierre, adé ne faisait pas la maline.

Lors de l’arret pour manger le midi, nous découvrons la queue à la péruvienne, c’est à dire que toi tu fais la queue mais y’en a un qui te double à gauche un à droite, les 3 qui parlent à la vendeuse, elle qui ne comprends rien, bref si tu t’impose pas tu passe la journée à attendre.

Dans le bus, encore une fois on découvre des films américains dont on a jamais entendu parlé.

Folkloriques étaient les arrets pipi, notamment un en montagne au milieu de nulle part, je sors dans les derniers et je vois ...

Plus