Yangon

IMG_8134

 

Alors il faut savoir que la veille j’ai été spécialement à la gare routière pour prendre les billets et là la dame du guichet me dit : Day by day, je lui demande à quelle heure je dois venir prendre mes billets t elle me dit Day by day, bon on est bien là, ça sert à rien que je lui pose d’autres questions car elle ne sait dire que ça.

 

J’arrive donc confiant au guichet et là elle me dit : full

Bon je lui dis gentiment que je suis venu exprès hier, et elle me dit : day by day, time by time

 

Bon ok mais à quelle heure : full

 

Et elle me dit d’attendre devant le quai 16 : wait, wait

 

Bon ok c’est le début des vacances scolaires et demain commence la fête de l’eau qui dure 3 jours.

 

On attend presque une bonne heure et puis pas de mini bis pour Mae Sot, la frontière. Je me dis la journée va être longue.

 

Je vais voir le gars du guichet information, lui explique mon cas, il m’emmène voir la fille du guichet et là je vois qu’elle n’a pas de solution, les mini bus arrivent d’une autre ville et sont déjà pleins en arrivant à Sukhothai.

Du coup, je m’énerve en leur disant que cela ne sert à rien de me dire day by day, sachant que cela allait être plein et de me faire galérer avec des enfants.

Bon la fille commence à paniquer et appeler le policier de la station, bah oui je m’énerve rarement mais là j’en ai marre qu’on me dise oui pour me faire plaisir et qu’après plus rien, qu’on me dise la vérité tout de suite !!!

 

Bon heureusement le policier est gentil et parle bien anglais surtout.

 

Je lui explique mon cas, et il fait le tour et revient avec une solution, il me dit de prendre un bus direction Chiang Mai et de m’arrêter à Tak où des mini bus font la navette entre Tak et Mae Sot.

 

Bon ok, nous voilà partis pour Tak.

 

Arrivés à Tak, je vais au guichet pour Mae Sot et le gars sur son portable me dit : Wait

Bon ok mais wait quoi, il me dit : Sit and wait

Oh putain, ils commencent à me faire chier avec leurs ordres et aucune explication.

 

Du coup, après avoir attendu 5 minutes, je reste debout devant son guichet.

Et là au moment où il s’apprête à vendre les fameux billets, comme je ne suis pas non plus acoudé à son guichet, 10 personnes passent devant moi.

Oh, on ne m’y reprendra pas, la prochaine fois je fais la queue sur le guichet et personne passe.

 

Bon le gars nous vend les tickets et nous dit d’aller au  quai 19.

 

Mais il y a beaucoup de monde au quai 19, eh oui en fait on a des tickets verts, mais les tickets roses, blancs et oranges passent avant nous.

 

Bah oui le gars était pas pressé de nous vendre les tickets on a plus d’une heure à attendre notre tour, il aurait pas pu tout simplement l’expliquer.

 

Bon nous y voilà enfin, le mini bus roule comme un malade et on arrive finalement vers 15 h à Mae Sot.

 

Là, il faut encore monter à l’arrière d’un camion pour rejoindre la frontière.

 

Le passage de frontière se passe bien, on passe un pont à pied sur lequel le sens de circulation change, à droite en Birmanie et à gauche en Thailande.

 

On fait les démarches pour la birmanie et on prend les renseignements pour aller à Yangon.

 

Problème, commence le nouvel an le lendemain et tous les transports sont pleins, en tout cas les bus, il reste les mini bus mais tout est compliqué, l’horaire assez trouble, la disponibilité, bref on est obligé de faire confiance à l’aveugle et je n’aime pas ça surtout pour les premières heures dans un pays.

 

Finalement, on prend un moto tuk tuk et on nous dépose à une station de mini bus.

 

Le changement est brutal par rapport à la Thaïlande, c’est très sale, c’est un bordel organisé, la culture n’est pas la même, les gens sont très souriant mais les hommes crachent tout le temps un liquide rouge de leur bouche après avoir mâché leur bétel, une plante.

 

Bon, l’approche me semble un peu bizarre par rapport au pays, cela me rappelle beaucoup le Pérou avec la barrière de la langue en plus.

 

Vers 17 h 30, le mini bus part, en plus ils ont surbooké sur la banquette de fond pour 4, on est 5, sympa pour faire le trajet jusqu’à 5 heures du mat.

 

Les routes sont plutôt belles, mais le chauffeur conduit comme un malade, on est balloter de gauche à droite, on saute, en plus il y a une télé sur laquelle ils passent des vidéos de karaoké d’ados chanteurs de chansons à l’eau de rose.  On y a le droit à fond toute la nuit.

 

On s’arrête manger au même endroit que tous les cars, l’environnement me rappelle le Pérou, des restos de bric et de brac.

 

Par contre, ce qui est frappant directement c’est que ce sont des gamins qui font le service, ils doivent avoir entre 12 et 16 ans, alors qu’il est plus de 23 h.

 

On les a fait bien rire en ne prenant que du riz blanc. Ils étaient tous agglutinés autour de nous pendant que nous mangions, un peu bizarre au début de passer pour une bête curieuse, mais tellement riche d’enseignement, nous qui en France regardons les gens différents comme des bêtes curieuses mais avec méfiance et distance, ici ils nous regardent avec curiosité, bienveillance, viennent nous parler en Birman.

 

Nous remontons dans notre bus karaoké pour midinette et nous voilà arrivé à Yangoon, il est 4 heures du mat, super.

 

Bon des taxis nous attendent, un nous propose la course pour le centre ville à 50 000 khyats avant de baisser à 20 000, le vrai prix payé deux jours plus tard étant 8 000.

Suite à cela, j’ai pris la décision de mettre fin à toute négociation avec ceux qui nous prennent pour des cons en proposant plusieurs fois le prix normal, surtout avec les taxis.

 

Bon ne connaissant pas les prix en arrivant et en plus à 4 heures du mat, on prends le taxi à 20 000, petit hic, on n’a pas de réservation, juste une adresse d’auberge, on y arrive et là c’est fermé, du coup ayant vu un novotel sur la route, on demande au taxi de nous y déposer.

Bon, 150 dollars la nuit, on demande une autre adresse moins chère et ils nous indiquent le summer palace hotel à 200 m, ils ont la gentillesse d’appeler l’hotel pour nous dire qu’il y a de la place et nous indiquer le prix.

 

En arrivant, je demande une chambre, et lorsque je demande le prix il m’indique 20 % de plus que ce qu’il a dit à la fille du novotel 10 minutes plus tôt.

J’avais bien fait exprès de le laisser parler, bon je lui explique que non, il faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

 

Bon on râle pas trop quand même car on a  la chambre tout de suite, du coup on dors jusqu’à 10 heures.

 

Le lendemain, ou plutôt après on part à la découverte de Yangon, ancienne capitale du Myanmar jusqu’en 2005, ville de plus de 4 millions d’habitants.

 

Alors là, on est frappé par la modernité, loin de l’image qu’on pouvait avoir de la birmanie.

 

On commence par aller prendre des billets de bus pour Bagan, on recroise en route des hollandais croisés dans le bus pour yangon.

 

Puis nous allons faire un tour au Zoo de Yangon, plutôt sympa, des animaux en bonne santé, un moment de fraicheur dans Yangon.

 

On part ensuite visiter la pagode Shwedagon, joyau de Yangon et du bouddhisme.

 

Datant selon la légende du VI ème siècle avant JC, elle a été agrandie plusieurs fois.

 

Pour commencer, il faut se déchausser comme dans tous les temples et pour moi qui était en short, enfilé le longyi, tissu en forme de tube, porté aussi bien par les hommes que par les femmes, dont la seule différence est la manière dont s’attache le longyi.

 

Me voilà donc bien habillé.

 

Nous arrivons sur le site qui est très grand. La pagode est très impressionnante et entourée de nombreux autres pagodes, 72 au total.

 

La stupa principale fait 98 m avec 64 pagodons à son pied, sur sa flèche est accroché 1065 clochettes d’or et 420 d’argent et terminée par un sphère d’or incrusté de milliers de diamants dont une émeraude de 76 carats.

 

En tout le site est recouvert de 60 tonnes d’or.

 

Je mets rarement tous ces détails mais c’est pour mieux appréhender la splendeur et grandeur de ce site.

 

C’est une vraie ville en soi, avec tous ces moments de vie, notamment avec les bonzes venus en pèlerinage, homme et femme.

 

On reste là un moment à regarder la vie passée, le site est d’une sérénité absolue malgré le monde.

 

Retour à l’hôtel.

 

Le lendemain, grasse mat, on laisse ensuite les valises à l’hôtel et on part manger un hot pot, on ne connaissait pas, c’est un bouillon dans lequel on met plein de choses qu’on a choisi avant.

 

C’est super bon.

 

La fête de l’eau a commencé du coup presque tout est fermé, et on voit les premiers jets d’eau apparaître.

 

La fête de l’eau est le nouvel an bouddhiste, ici nous sommes en l’an 2559.

 

On prend le taxi pour rejoindre la gare routière.

 

Un monde en soi, toujours très sale, nous sommes là regarder comme des bêtes curieuses, c’est sur nous sommes les seuls occidentaux avec des enfants, il y a quelques européens mais seulement des backpackers soit en tour du monde, soit d’autre qui sortent de 7 mois en moto en Inde.

 

Les gares routières comme celle ci sont l’endroit parfait pour prendre conscience de la chance que nous avons en France.

Il suffirait juste d’y mettre là 2 minutes nos chers Francais manifestants gauchistes jamais contents, pour qu’ils passent de Nuit debout à Bien assis dans mon petit confort français en pleurant leur mère (Patrie) de les reprendre.

 

Bref, un condensé du monde réel.

IMG_8079

Petit tour au zoo !

IMG_8081

IMG_8082

la pagode Shwedagon

IMG_8084

IMG_8086

IMG_8087

Magnifique tenue

IMG_8093

IMG_8094

IMG_8095

IMG_8096

IMG_8099

IMG_8104

IMG_8107

IMG_8109

IMG_8110

IMG_8112

IMG_8116

IMG_8118

IMG_8119

IMG_8123

IMG_8124

IMG_8125

IMG_8129

IMG_8131

IMG_8132

IMG_8134

IMG_8135

IMG_8137

IMG_8139

IMG_8141

Je veux les mêmes à la maison

IMG_8146

IMG_8148

IMG_8152

IMG_8153

IMG_8155

IMG_8158

Après la serpillière, le balai, bon normal, on est pied nu 

IMG_8161

IMG_8163

IMG_8164

IMG_8166

IMG_8173

Le balai des demandes en photos commence

IMG_8174

IMG_8175

IMG_8176

IMG_8177

IMG_8178

IMG_8181

IMG_8186

IMG_8188

IMG_8191

IMG_8195

IMG_8202

Un bon hot pot

IMG_8206

C’est le début de la fête de l’eau 

IMG_8208

IMG_8210

IMG_8212

IMG_8213

IMG_8216

IMG_8218

IMG_8219

IMG_8221

IMG_8223

Laissez un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>